15 août 2021

Les suppléments de jeu de rôle

suppléments de jeu de rôle illustration rpgaday

#RPGaDay2021 jour 15 et on va parler des suppléments de jeu de rôle. C’est quoi ? à quoi ça sert et ce que j’aime (OU PAS) dans les suppléments.

Les suppléments de jeu de rôle c’est quoi?

Bin en bref il s’agit de matériel supplémentaire pour un jeu de rôle donné.

Classiquement un bouquin de jeu de rôle fait plusieurs centaines de pages au format A4. On y trouve l’univers dans lequel les personnages vont évoluer, les règles qui vont régir leurs actions, et si je le jeu est bien conçu, des conseils de jeux additionnels et un ou plusieurs scénarios pour se faire une idée de ce que le jeu a dans le ventre.

Seulement voilà des fois les auteurs/autrices n’ont pas la place de toute mettre. Car ça ferait quand même beaucoup.

C’est pourquoi bin l’éditeur (ou l’auto édité(e)) va sortir un nouvel ouvrage. Avec des trucs en +, parfois beaucoup de trucs en +.

Dans les suppléments on trouve (idées en vrac, liste non exhaustive)

Du lore / background / univers additionnel. Une nouvelle région à explorer, des révélations sur les secrets du jeu etc.

Des règles en + . Comme des règles de course poursuite qui étaient inexistantes ou une gestion amélioriée des dégâts

Un mix des deux. Genre classes / races jouables aditionnelles

Des scénarios et/ou campagnes à + ou – long terme

Bons ou mauvais suppléments de jeu de rôle

suppléments de jeux de rôle bon ou mauvais illustrations

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors un bon supplément de jeu de rôle, c’est des pages avec du matos en plus

Le mauvais supplément de jeu de rôle, c’est des pages avec du matos en plus mais c’est un mauvais supplément de jeu de rôle, ça n’a rien à voir quoi

Au delà de la mauvaise blague et de l’excellent sketch des inconnus, voici ce qui fait POUR MOI un « bon » supplément de jeu de rôle

    • Il n’est pas indispensable. Le livre de base / le jeu est auto suffisant. OK ça peut être un + mais ce n’est pas nécessaire pour jouer. Pour moi un livre de base devrait se suffire à lui même.
    •  Il apporte un réel plus. Il y a une plus value à avoir ce supplément. OK il n’est pas indispensable mais il est « utile ». Il va me permettre par exemple de
      • jouer une aventure clé en main au lieu de devoir l’écrire moi même
      • me permettre de voir le jeu sous un nouvel angle
      • me rajouter du contenu / propositions de jeux différentes

Bref comme à la lecture de ce que j’écris, voici quelques exemples de suppléments que je trouve excellents

Chicago By Night pour Vampire la mascarade : superbe livre de contexte avec toute une ville, des personnages non joueurs (PNJ), des lieux emblématiques (aaah le succubes club, que de souvenirs) . Bref il est pas indispensable, on avait un peu de Paris dans le livre de base et aux débuts d’internet, y avait tout un tas de « by night » (contexte de ville ) amateurs différents mais c’était vraiment de la bombe de balle.

Les Adventure Path de chez Paizo pour le jeu Pathfinder. C’est publié régulièrement, ça fait « QUE » 96 pages , joliment maquettées et illustrées et ça propose des aventures toutes prêtes à jouer. Bref c’est super chouette, pas indispensable (on peut créer nos propres aventures) mais bien utile.

Articles liés



Ce texte est distribué sous la licence CC-BY-SA

Ecrit 15 août 2021 par erwik dans la catégorie "Jeux de rôle", "Rpg A Day 2021
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires