15 avril 2020

Les jeux du cyberbundle

cyberbundle illustration

Petit retour rapide suite à l’achat du cyberbundle dont 75% des revenus sont pour le secours populaire français en ces temps difficiles.

Petit rappel, le cyberbundle c’est quoi ?

La cyberconvention est une convention de jeu de rôle qui a eu lieu les 3,4 et 5 avril.

  • Il y avait de nombreuses activités (jam, tables rondes, parties de jeu de rôle etc. etc.) . Et en bonus, de nombreux auteurs indépendants francophones ont participé au cyberbundle. Il s’agit d’un pack de différents jeux à un prix défiant toute concurrence. Et ceci pour un temps limité (la durée de la conv) pour une bonne cause. C’est pourquoi forcément j’ai craqué et acheté ce petit bundle.

La lise des jeux

  • Angel Dust JDR (Manon & Simon Li)
    • Damnés: Faites des pactes, vivez l’éternité. Une relecture du mythe du vampire à la sauce drama.
    • Héros d’Argile (V1): Un Héros, un Vilain qui se construit en miroir, des Sidekicks. Racontez la descente aux enfers d’un (Super) Héros.
    • Les Champs du Purgatoire: Jeu pour deux, moral, esthétique, crade, dans lequel un inspecteur entre dans la conscience d’un potentiel psychopathe.
    • Les Larmes du Soleil: Racontez ensemble la quête initiatique d’un poète dans une ambiance zen.
    • Tango: JDR solo. Racontez une danse. Suave ou tragique.
    • Terres de Sang: Explorez le Nouveau Continent. Mais si explorer ces terres étranges c’était explorer votre propre âme ?
  • Côme Martin : recueil de 32 mini jeux
  • Kris
    • Loin des yeux : jeu épistolaire pour deux joueuses.
    • Car nous valons plus que tout l’or du monde : un jeu solo qui raconte les combats d’une militante au cours de sa vie
  • Vivien Féasson : perdus sous la pluie
  • Julien Pouard
    • De mauvais rêves
    • Tours de garde
    • Glorieuses
  • Nicolas Ronvel / Gulix : un dernier tour de piste
  • Guillaume Jentey
    • Sonja & Conan contre les ninjas
    • Cowboy & Extra terrestres
  • Matthieu Bé / Angela Quidam / Nicolas Folliot / Guy Blavin (jdrlab) : traduction de Trophée Sombre. Jeu à narration partagée .On joue des chasseurs de trésors qui traversent une forêt hostile
  • Tyrannoeil, membre des aventureux : Algor Mortis une aventure pour Trophée Sombre
  • Angela Quidam
    • Errance : Imprimez, pliez et narrez –le temps de votre lecture– le vécu et les espoirs du personnage
    • 2 graines : sois l’arbre, ne coupe pas l’arbre : un jeu solo entre écriture et observation.
    • Lovecraftobert : jeu d’écriture solo qui met en scène un cultiste
  • Hérisson : 2 fanzines pour jouer au jeu de rôle avec figurines à découper
  • Pierre Gavard-Colenny Alias Salladin : le forges d’encre, jeu de rôle et d’écriture créative
  • Léonard Chabert : Pack Horse Library. on y joue des femmes bibliothécaires dans le kentuky de 1930
  • Salladin : les forges d’encre, jeu de rôle où on écrit l’univers en jouant

Ce que j’en ai pensé

Il a y a beaucoup beaucoup de jeux dans ce cyberbundle mais voilà déjà un premier aperçu

Les jeux que je connaissais déjà de près ou de loin

Sonja & Conan j’en ai déjà beaucoup parlé je suis fan de ce jeu. Le hack Cowboy et extraterreste je ne l’ai pas encore lu à l’heure ou j’écris cet article mais je suis plutôt confiant

Je connaissais déjà De mauvais rêves et faire du drama dans des donjons m’intéressant que très moyennement, j’ai lu rapidement Glorieuses. Chouette mise en page et jeu sympa également. Le fait que ça soit la joueuse qui ait le plus de strass qui soit la général manager, j’ai peur que les autres s’ennuient lors de cette phase. Mais pourquoi pas, à tester ou à écouter en AP pour voir ce que ça donne

Héros d’argile je connais cette version game chef et j’aime beaucoup. Je ne suis pas retourné dessus

Trophée Sombre j’en avais beaucoup entendu parler . A moins que je confonde avec Trophée Doré. Lecture agréable mais légèrement déçu, le jeu est sympa mais trop létal / sombre pour moi d’une part, d’autre part j’en avais eu des echos tellement positifs, je m’attendais à un truc de fou. La façon d’écrire les scénarios incursion pour ce jeu est sympa. D’ailleurs Tyrannoeil s’en sort admirablement bien avec Algor Mortis. Malgré quelques coquilles qui seront de toute façon vite corrigées

Les jeux que j’ai mis de côté

2 graines : la partie observation c’est mort en ces temps de confinement. De plus, après lecture du jeu , je pense que ce n’est pas un jeu pour moi.

Errance : jeu solo et un peu contemplatif. Je l’ai lu mais pareil je ne pense pas vraiment y jouer

Car nous valons tout l’heure du monde : le propos (jouer une militante et #grevejam) , ne me parle absolument pas. +1 diplomatie ou +1 force si ta famille est de droite ? WTF . Bref , rapidement lu car jeu court mais pas d’envie d’y jouer

Damnés : j’ai fait un playtest à Octogones avec l’un des auteurs du jeu et l’expérience bien que plaisante ne m’a pas convaincu. Je préfère de loin jouer à ma mouture V5 de Vampire Mascarade

Loin des yeux : trop proche de mon contexte actuel (relation à distance à cause du confinement), j’ai donc volontairement lu le jeu mais je n’y jouerai pas. Concept sympa et qui utilise un jeu de cartes pour les réponses, bien aimé sur le principe

Lovekraftober : plus un exercice d’écriture qu’un jeu de rôle selon moi. Agréable à la lecture, je n’y jouerai probablement pas

Larmes du soleil : pourquoi les cartes signes en sont pas comprises ? étrange. Sinon , jeu poétique, court et jouant sur les symboles -> je ne suis pas le bon public. Néanmoins lecture agréable après avoir récupéré les cartes signe sur le site des auteurs. Edit : à priori c’est une simple erreur, le document est dans le répertoire Terres de Sang
T.A.N.G.O : lecture rapide et test version en ligne. Basiquement pas compris grand chose ou en tout cas pour moi il me manque un aspect ludique. Ce que j’ai fait ressemble à de l’analyse de vidéo

Mes coups de coeur de ce cyberbundle

Un dernier tour de piste : Excellente surprise ! Comme c’est un jeu desended from the queen, je pensais ne pas être surpris. En effet je connais bien la plateforme forthedram et j’ai moi même écrit un jeu de ce type : Pour Athéna. Néanmoins, le jeu est super bien fait, les questions sont chouettes et le twist c’est d’avoir plusieurs cartes finales et ne pas avoir la possibilité de toutes les piocher. Bref, bluffé c’est cool. Faudrait que je le teste un jour

Perdus sous la pluie : Superbe jeu également. Lorsque l’on lit le tout tout début, on est emporté dans cette ville ou règne les sirènes de l’averse. Le jeu en lui même est pas mal ingénieux et ça donne envie de tester. Même si la prémisse du jeu (tout le monde meurt sauf un) et le monde dur risque de calmer mon enthousiasme.

Le recueil de mini jeux de Côme Martin : Il me semble bien que je sois dans les remerciements. A moins qu’il existe un autre Eric B ? En tout cas j’ai suivi la production de certains de ces jeux et même participer à des playtests (23h59, vengeances du corbeau) ou à de la relecture à l’occasion.  Déjà premier bon point, les jeux originaux étaient écrits à la main. Là on a le droit à une version dactylographiée c’est tout de même plus agréable à lire . Je pense personnellement me servir de ce recueil pour picorer dedans des idées d’inspiration ou de game design.

Je l’ai pour l’instant simplement survoler. Certains jeux ont l’air particulièrement cools comme enquêtes buissonnières (le meilleur club des cinq like ? ^^) ou étranges (comme le célèbre violence sexe caca). Et y a tellement de propositions de jeu différentes. Du coup si tu souhaites une ambiance ou un style de jeu précis, ne prends pas chtulu et tu adaptes, mais ce recueil plutôt

Mentions honorables

Pas de véritable coup de cœur mai néanmoins de bonnes choses dans les jeux ci dessous

Humarin est un fanzine d’initiation au jeu de rôle avec un jeu complet en 12 pages . J’aime beaucoup la définition du jeu de rôle (mélange jeu de société et de théâtre). On joue des créatures marines et le zip contient tout ce qu’il faut pour se lancer dans l’aventure. Avec même de quoi faire un écran et des figurines de papier. A priori Hunausaure c’est pareil mais cette fois on joue des dinosaures !

Les forges d’encre : ovni ludique, une sorte de mélange entre un jeu de rôle, un exercice d’écriture collaboratif et un essai de réflexion sur le loisir

Pack Horse Libray : un setting étonnant (on joue des femmes bibliothécaires à cheval lors de la grande dépression). Un jeu fortement inspiré par Apoocalypse World même s’il ne se définit pas comme jeu propulsé par l’apocalypse. On y retrouve un équivalent des manœuvres. Mécaniques sympa sur les liens, les sentiments et les tempéraments. Avec en bonus des tables aléatoires pour aider le meneur à improviser. Sachant qu’autre originalité du jeu, on peut y jouer avec un meneur ou à mj tournant.

Les champs du purgatoire : adoré le sommaire de la maquette qui donnait presque l’impression d’être un truc interactif au fur et à mesure qu’on navigue dans le document. Dommage qu’il fasse pas hyperlien. Thème et propos du jeu (mature voir hardcore) ne m’ont pas permis de faire plus qu’une lecture rapide / un survol.
Terres de sang : dommage que le sommaire ne soit pas cliquable. Néanmoins la fiche de récap permet d’avoir une vision d’ensemble du jeu. Et ça a l’air pas mal du tout. Exploration, résolution d’action par consensus, fabrication d’un setting. Bref de quoi passer un bon moment j’imagine

Tu aimeras aussi
CyberConv 1.0

En ces temps où l'on est confiné chez soi, le rôliste s'adapte et évolue. Les 3, 4 et 5 avril Lire plus

Sonja et Conan contre les ninjas : une bombe ludique !

Mon retour rapide sur le jeu de rôle pulp Sonja et Conan contre les Ninjas. Spoiiler ? J'ai adoré ! Lire plus



Ce texte est distribué sous la licence CC-BY-SA

Ecrit 15 avril 2020 par erwik dans la catégorie "Critiques", "Jeux de rôle
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments