30 mars 2020

Le jeu de rôle Sombre, la peur comme au cinéma

jeu de rôle sombre couverture numéro 1

Ma critique / Retour sur le jeu de rôle Sombre dont le sous titre « la peur comme au cinéma » indique clairement le but du jeu: jouer des films d’horreur

Le jeu de rôle Sombre, c’est quoi ?

Il s’agit d’un jeu de rôle papier indépendant français.

C’est son auteur Johan Scipion qui assure la rédaction, la production et la diffusion. Il existe sous la forme de différents magazines de 70 pages environ. Chacun comprend des règles, des aides de jeux et du scénario. La mise en page est très minimaliste et ne possède peu d’illustrations. Uniquement la couverture et les différents plans pour les scénarios

Comme son sous titre l’indique, il s’agit de reproduire le canon esthétique / l’ambiance des films d’horreur. Vous trouverez plus de détails sur la page de la gamme sur le GROG

Sombre le jeu de rôle, ce que j’en ai pensé

Disclaimer n°1 : je n’ai acheté que le numéro 1 qui comprend les règles de Sombre dans sa variante classique, des cartes de personnalité et un scénario de type zombie. Par conséquent je ne vais pas pouvoir parler des variantes Zéro (version minimaliste) ou Max (version + badass)

jeu de rôle sombre couverture numéro 1
couverture du numéro 1 de sombre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disclaimer n°2 : une des grandes richesses de Sombre, ce sont ses scénarios. Seulement dans le cadre de ma pratique, je n’arrive pas bien à assimiler des scénarios qui ne sont pas de moi. Par conséquent j’ai improvisé mon propre scénario

J’ai fait une partie aux Sentiers de Magamance (mon club de jeu de rôle) le 12 octobre 2018

Disclaimer n°3 : c’est pas une critique à chaud mais un appel à ma mémoire car j’avais bien aimé ce jeu et je souhaite soutenir l’auteur en ces temps difficiles avec un peu de publicité

Il y avait 3 joueurs qui ont crée leurs personnages sur place. Et l’intrigue principale du scénario était la suivante :

  • Séminaire d’entreprise avec activités
  • Salarié brimé qui souhaite se venger
  • Psychopathe prend en otage le séminaire et essaye de tuer les salariés un à un

Personnellement je me suis beaucoup amusé, et mes joueurs aussi même si au final sur les 3 personnages, 0 survivants !

Le système marche bien et est plutôt létal. Le fait que le score de corps servent pour la sante ET pour résoudre les actions , ça marche du feu de dieu. Plus on est blessés, moins on parvient à résoudre des trucs et plus on se blesse. Sorte de spirale infernale de la montée en tension jusqu’au climax.

Les cartes de personnalité aussi sont vraiment chouettes. Il s’agit d’une manière de gérer la folie.

Je trouve ça plus élégant que ce que l’on trouve par exemple dans l’appel de Chtulu. En très gros, on choisit un trait de personnalité (par exemple soupe au lait) qui fait parti du caractère de notre personnage. Puis, plus on va subir la folie (dégradation jauge esprit), plus le caractère va changer. Le soupe au lait va devenir colérique puis hystérique puis rage meurtrière. C’est des exemples à la con mais je voulais vous expliquer rapidement le principe.

Les cartes de personnalité sont aussi un formidable allié pour faire du roleplay / incarner son personnage

Enfin bref, je n’ai fait qu’un one shot avec mais j’ai beaucoup apprécié et j’en referais sans doute d’autre après le confinement.

Pourquoi après le confinement ? Un des rares inconvénients de Sombre c’est qu’il n’existe qu’en revue papier. Impossible de se le procurer en PDF, ce qui n’est pas très pratique pour jouer en ligne du coup

Hésitez pas si le principe vous plaît d’aller vous en fournir sur le site de l’auteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu aimeras aussi
Sonja et Conan contre les ninjas : une bombe ludique !

Mon retour rapide sur le jeu de rôle pulp Sonja et Conan contre les Ninjas. Spoiiler ? J'ai adoré ! Lire plus

Vampire la mascarade 5ième édition

Petit retour rapide sur le jeu "Vampire la mascarade 5ième édition". Par chance, on me l'a offert l'année dernière. J'ai Lire plus



Ce texte est distribué sous la licence CC-BY-SA

Ecrit 30 mars 2020 par erwik dans la catégorie "Critiques", "Jeux de rôle
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments